Safran signe un contrat
pour le soutien
des NH90 européens

à LA UNE

Safran signe un contrat pour le soutien des NH90 européens

Safran Helicopter Engines a signé un contrat d'une durée de 10 ans avec NAHEMA (NATO Helicopter Management Agency) pour réaliser le soutien des moteurs RTM322 des NH90 en service dans l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) et la Marine Nationale. Ce contrat inclut également le soutien des moteurs des NH90 de l'armée et de la marine belges, et des forces armées néerlandaises. Il couvrira plus de 130 hélicoptères au cours des années à venir et générera un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros. Ce contrat de type GSP (Global Support Package) est le premier signé pour une flotte de NH90.

Grâce à ce contrat GSP, Safran Helicopter Engines va pouvoir satisfaire pleinement le besoin de disponibilité optimale des nations membres de NAHEMA durant leurs opérations militaires ou de recherche et de sauvetage, sur leur territoire national ou en déploiement.

Le contrat GSP garantit un niveau de disponibilité des moteurs à un prix fixe à l'heure de vol et permet aux opérateurs militaires de se concentrer sur leurs missions principales, grâce à un partenariat technique fort qui leur permet un contrôle complet de leurs coûts.

Fortunato di Marzio, Directeur Général de NAHEMA a déclaré : « Ce contrat GSP va permettre aux utilisateurs français, belges et néerlandais de NH90 de bénéficier d'un soutien très efficace de leur flotte de moteurs RTM322, tout particulièrement en déploiement opérationnel. Ce contrat est le fruit du très bon partenariat entre NAHEMA et Safran Helicopter Engines ».

Franck Saudo, Directeur Support et Services de Safran Helicopters Engines, a quant à lui déclaré : « Ce contrat est une étape majeure du partenariat que nous avons avec NAHEMA et les forces armées françaises, belges et néerlandaises. Nous allons leur fournir un service haut de gamme et garantir la disponibilité de leur moteur. Le contrat GSP est particulièrement adapté pour le support des flottes de moteurs des forces armées modernes ».

ACTUALITé DU SUPPORT

Inauguration de la Safran Helicopter Engines Academy

Safran Helicopter Engines a inauguré à Tarnos la Safran Helicopter Engines Academy, notre nouvelle unité de formation pluridisciplinaire spécialisée dans les métiers du support et des services. Cette académie regroupe les formations « maintenance-produits » que nous dispensons déjà à nos clients (ex-Turbomeca Training), et de nouvelles formations « métiers » destinées à développer les compétences des salariés dans le domaine du Support et des Services.

En plus de s'appuyer sur les moyens existants pour les formations « maintenance-produits », qui permettent aux clients d'acquérir un haut niveau d'expertise dans la maintenance de leurs moteurs, Safran Helicopter Engines Academy va également investir plusieurs millions d'euros en nouveaux moyens physiques au cours des cinq prochaines années.

Cela permettra de déployer des formations innovantes et à haute valeur ajoutée, avec des outils pédagogiques ultra-modernes : écrans tactiles, formations à distance, réalité virtuelle et réalité augmentée. Un partenariat avec une start-up bordelaise a d'ailleurs été noué pour explorer les apports de la réalité augmentée dans le domaine de la formation.

Jusque-là, la structure dispensait un total de 500 formations à 4000 élèves. Ce volume devrait prochainement atteindre 600 formations pour 4700 élèves.




Franck Saudo
Executive Vice President Support & Services



Meilleurs vœux pour 2017

Chers Clients,

Pour Safran Helicopter Engines, l'année 2016 a été la fois enrichissante et pleine de défis.

Nous avons relevé les défis d'un marché qui traverse une période difficile. Mais je reste convaincu que nous en sortirons transformés et plus performants. Ainsi, nous restons fidèles à notre stratégie construite autour de quatre axes : la satisfaction de nos opérateurs, l'élargissement de notre portefeuille de clients, le développement de nouveaux moteurs et variantes et le renforcement de notre positionnement dans les pays émergents.

L'année 2016 a été enrichissante avec cinq premiers vols de nouveaux hélicoptères motorisés par Safran : le H160 d'Airbus Helicopters avec l'Arrano, le Ka-62 de Russian Helicopters avec l'Ardiden 3G, l'AC312E d'Avicopter avec l'Arriel 2H et l'AC352 avec l'Ardiden 3C et le LUH de Hindustan Aeronautics Limited avec l'Ardiden 1U. Équiper ces appareils de nouvelle-génération, démontre que Safran prépare activement le futur de l'industrie de l'hélicoptère tout en étant un acteur majeur de son histoire.

Je tiens à vous remercier pour votre confiance et les bonnes relations que nous avons continué à développer tout au long de l'année. J'espère qu'en 2017 nous continuerons dans cette direction et forgerons encore plus notre partenariat.

Je souhaite vous remercier également pour vos messages de satisfaction exprimés dans les enquêtes menées par les magazines Vertical, Aviation International News et Professional Pilot. Vos remarques sur nos performances, notre support et nos produits, ont beaucoup de valeurs pour nous.

Votre satisfaction est notre moteur. Elle est la raison d'être de Safran Helicopter. C'est pour cela que nous sommes « Focused on you ».

Je vous adresse tous mes vœux de bonheur et de réussite pour 2017.

Franck Saudo
Executive Vice President Support & Services

80%

DE NOS CLIENTS
UTILISENT L'IETP
40

EVENEMENTS CLIENTS
PREVUS EN 2017

LE SAVIEZ-VOUS?

Saviez-vous que le temps moyen de réparation (TAT) des moteurs Arriel et Arrius est aujourd'hui de 51 jours ?

Des efforts remarquables ont été accomplis depuis 2013 pour réduire nos cycles de réparation.

Saviez-vous comment cela a été fait et comment vous avez été un acteur dans cette transformation ?

Au cours des dernières années, vous nous avez fait part de votre insatisfaction des longues attentes de vos moteurs, modules et accessoires en réparation. Vous nous avez dit que « des actions sont nécessaires » et c'est exactement ce que nous avons fait. Chaque mois, nos TAT se réduisent, plus particulièrement sur nos lignes Arriel et Arrius et en 1 an, ils ont été réduits de plus de 30%.

Pour obtenir ce résultat, le processus complet a été redéfini et adapté pour atteindre les objectifs fixés. Le changement le plus important a été le redimensionnement de nos ressources capitales et humaines dans chaque centre de réparation. Aujourd'hui, nous garantissons la même performance industrielle partout dans le monde.

Notre performance est maintenant mesurée "porte à porte" pour s'assurer que vos besoins sont pris en compte à chaque étape du processus. Dès lors que votre demande est initiée, vous nous transmettez un maximum d'informations sur votre équipement, la raison de dépose ainsi votre besoin en termes de délais pour compléter la réparation. Grâce à ces informations, vous permettez à nos équipes commerciales, industrielles et approvisionnements de définir le parcours le plus efficace et rapide pour votre équipement.

En termes de résultats tangibles, le taux de service est actuellement à 94% et le nombre de jours moyen pour recevoir, réparer et réexpédier un équipement est 51 jours (Arriel et Arrius). Des améliorations sont également visibles sur les TAT des accessoires tels que les FCU, HMU qui sont aujourd'hui à 45 jours. Encouragé par ces résultats et vos retours, nous étendons les mêmes actions aux autres accessoires et pièces isolées. Des actions complémentaires ont été lancées sur les lignes Makila, Classic Engines et RTM322 pour arriver à des résultats approuvés par nos clients. Notre objectif pour 2017 est d'atteindre 40 jours pour vos équipements Arriel et Arrius.

Pour pérenniser ces résultats, d'autres initiatives sont à l'étude. Soutenu par Safran, des investissements importants sont planifiés pour gagner en compétitivité à travers de nouvelles technologies (la réalité virtuelle et les simulateurs de flux) et de nouveaux processus tels que les robots collaboratifs. Nous vous en dirons plus prochainement !

Contrats et faits marquants

Inauguration d'HE-MRO, notre joint-venture avec HAL

Ce nouveau centre de maintenance, situé à Goa, dans le sud-ouest de l'Inde, est destinée aux moteurs d'hélicoptères utilisés par des opérateurs en Inde et dans les pays environnants. C'est à Goa, qu'Helicopter Engines MRO Pvt. Limited (HE-MRO) a été officiellement inauguré en presence de Manohar Parrikar, Ministre de la Défense indien, T. Suvarna Raju, Président et Directeur Exécutif de HAL et Bruno Even.

Les installations d'HE-MRO se composent d'une surface d'ateliers de 3800 m² et de bureaux de 1000 m². Ce centre de maintenance réalisera des opérations de révision, de maintenance et de réparation (MRO) pour les moteurs d'hélicoptères TM333 et Shakti, installés sur des hélicoptères HAL. Les activités démarreront en 2017 au rythme de 50 moteurs réparés par an, et atteindront à terme une cadence annuelle de 150 moteurs. Sur la même période, les équipes sur place passeront de 30 à 100 personnes.

Les capacités d'HE-MRO pourront être étendues ultérieurement à d'autres moteurs. Safran Helicopter Engines et HAL s'engagent ainsi à fournir à leurs clients des prestations de services après-vente de haute qualité garantissant une disponibilité optimisée de ces moteurs.

BOOST opérationnel chez Helicopters Italia

Le Centre de Maintenance Certifié italien utilise désormais BOOST pour le suivi opérationnel de ses moteurs.

Helicopters Italia a officiellement « basculé » du livret moteur papier au livret moteur électronique de BOOST pour la maintenance de ses moteurs Safran. Cette « bascule » est une étape importante dans la séquence d'entrée en service de BOOST.

Plusieurs partenaires opérateurs et centres de service participent actuellement dans la phase de déploiement, avec un objectif de basculer vers le « tout numérique » et l'abandon du livret papier, dans le suivi de la maintenance de leurs moteurs Safran.

Daniele Gosetti, Directeur Général d'Helicopters Italia nous a fait part de sa grande satisfaction quant aux qualités de BOOST et au soutien que nous leur avons apporté dans sa mise en service. En 2017, le déploiement opérationnel de BOOST sera étendu à d'autres opérateurs d'hélicoptères.

BOOST (Bank Of Online Services & Technologies) est une application en ligne, hautement sécurisée, développée en partenariat avec IBM. Grâce à BOOST les opérateurs d'hélicoptères motorisés par Safran vont avoir accès en temps-réel aux données personnalisées de leurs moteurs afin d'optimiser la maintenance de leur flotte, avec notre assistance, 7 jours sur 7, 24h sur 24.

BOOST s'articule actuellement autour de trois fonctionnalités totalement intégrées: le livret moteur électronique (Electronic Engine Logbook), la documentation technique en ligne (Interactive Electronic Technical Publications) et le gestionnaire de configuration moteur (Electronic Configuration Manager).

Nouvelle ligne automatisée de fabrication de pales de turbine d'hélicoptères

Dans le cadre de son projet « Usine du futur », Safran Helicopter Engines a inauguré sa première ligne de fabrication automatisée sur son site de Bordes. L'événement s'est déroulé en présence d'Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Cette « ligne du futur » fabriquera l'ensemble des pales de turbine du motoriste. La mise en place de ce nouvel outil de production ultra-moderne va permettre d'accroitre considérablement la compétitivité et le niveau d'excellence dans la fabrication de cette famille de pièces, grâce notamment à une réduction des cycles de production, une amélioration de la qualité et une maitrise accrue des coûts. Le temps de fabrication d'une pale de turbine est ainsi divisé par deux.

D'une surface de 900 m², cette ligne de production automatisée est dotée de plusieurs robots et cellules automatisées de fabrication permettant de réaliser l'ensemble des opérations de transformation (usinage, revêtement, polissage, contrôle tridimensionnel, ébavurage, gravage et traitement thermique) permettant, à partir d'un brut de fonderie, d'aboutir à une pièce finie prête à être assemblée sur le reste du moteur. Les opérateurs ont été formés localement afin d'adapter leurs compétences à l'utilisation de ce nouvel outil de travail.

Initié en 2012, le projet est aujourd'hui 100% opérationnel. Il permet de produire l'ensemble des références de pales de turbine de Safran Helicopter Engines. Sa capacité de production annuelle est de 100 000 pales de turbine. Les pales de turbine sont parmi les pièces les plus complexes à fabriquer d'un moteur aéronautique. Soumises à des températures et des contraintes importantes, les tolérances de fabrication qui leur sont associées ne dépassent pas quelques microns.

Le projet « Usine du futur » de Safran Helicopter Engines a été initié en 2010 avec l'inauguration de l'usine Joseph Szydlowski à Bordes (Pyrénées-Atlantiques), l'ouverture en 2011 du site de Mantes-Buchelay (Yvelines) et le lancement en 2015 du projet Cap 2020 de modernisation du site de Tarnos (Landes). En 2015, Safran Helicopter Engines a également lancé la production en série de pièces en fabrication additive sur son site de Bordes. D'ici 2020, d'autres lignes du futur seront ouvertes sur les sites de production de Safran Helicopter Engines.


EVENEMENTS

FEV.

7-9 FEVRIER

Aero India

Bangalore, India

19-23 FEVRIER

IDEX

Abu Dhabi, United Arab Emirates

FEV. - MAR.

28FEV.-5 MARS

Avalon

Victoria, Australia

MAR.

6-9 MARS

HAI Heli Expo

Dallas, Texas, USA